Semelles orthopédiques : la révolution numérique arrive à grands pas !

13 juillet 2020

Annoncée lors des User Days de février 2020, Arkad, la dernière innovation de Rodin4D est en marche. Tout le secteur de l’orthopédie va désormais pouvoir disposer d’outils digitaux performants pour les prises d’empreintes en 3D, la rectification et la production.

« La demande vient de nos clients orthoprothésistes, explique Lucile, chef du projet Arkad et orthoprothésiste. Arkad répond de manière complémentaire à leurs besoins puisqu’ils sont amenés à réaliser des semelles orthopédiques pour leurs patients et ils souhaitaient bénéficier d’une solution complète pour l’ensemble de leur activité. D’autant qu’Arkad sera compatible avec les outils Rodin4D qu’ils possèdent déjà, type scanner et équipement de fabrication. »

En lançant Arkad, Rodin4D vise bien au-delà des orthoprothésistes. Les cibles sont les spécialistes de la semelles orthopédiques : podologues, orthopédistes, pédicures-podologues… etc. des professionnels souvent équipés de nombreux appareils différents. « La difficulté est là, reconnait Lucile. Ils ont par exemple des plateformes de pression, des podoscopes, des systèmes d’usinage pour fabriquer les semelles… Nous avons donc choisi de développer un logiciel ouvert, autorisant des passerelles avec les autres dispositifs, de manière à conserver leur environnement familier. »

Arkad, un outil métier issu des observations chez les spécialistes de la semelle

Toute l’équipe R&D de Rodin4D s’est mobilisée afin de mettre au point une solution innovante mais adaptée à l’environnement métier des podologues. Pour cela, Lucile, Charlotte, Pauline, Thibaut et Hichem se sont rendus dans les salons spécialisés pour mesurer les attentes et détecter les tendances émergeantes des conférences. Ils ont également visité des cabinets professionnels. « Lors de ces rencontres, nous avons vu de nombreuses technologies mais souvent fermées : elles ne communiquent pas avec d’autres systèmes, ou elles ne collent pas avec la réalité du métier. D’où notre parti-pris de proposer une solution ouverte et compatible », remarque Hichem, développeur informatique. Charlotte, ingénieure, le confirme : « Cette découverte d’un nouveau milieu professionnel a donné lieu à de véritables échanges. Nous avons pris le temps de bien comprendre leurs problématiques, toutes les phases d’élaboration des semelles et les différentes matières utilisées. Nous avons traduit ce ressenti métier en réponses ergonomiques, applicables par chaque praticien. »

CFAO pour les semelles orthopédiques

La solution Arkad intègre l’ensemble de la chaîne de réalisation de semelles : l’acquisition de données avec un scanner 3D, la rectification et production avec fraisage et impression 3D. La structure ouverte du logiciel va permettre aux professionnels d’importer dans Arkad tous les résultats de leurs différents équipements, de manière à pouvoir effectuer les rectifications de manière numérique, en étant en conformité avec la réglementation RGPD et sur les données de santé. Thibaut, ingénieur : « Avec leur fichier Arkad, ils pourront désormais reproduire des modèles existants, ce qui n’était pas possible jusqu’à présent, ou retoucher la semelle en gardant la même base

Spécialiste des matériaux, Thibaut a beaucoup étudié les différentes duretés utilisées par les podologues. « En impression 3D, on ne peut pas travailler avec de la mousse. Il fallait donc trouver un autre matériau qui cumule souplesse, rémanence, élasticité, dureté et compressibilité, pour pouvoir fabriquer les 4 types de semelles : orthèses par éléments, orthèses thermoformées, orthèses monobloc et orthèses proprioceptives. »

Les travaux de recherches ont validé deux solutions pour aboutir à des semelles aussi performantes que des semelles traditionnelles :

– Le dépôt de matière fondue (FDM) grâce à un matériau flexible (TPU), pour réaliser des semelles en 3D. Précisions de Thibaut : « La technique de fabrication FDM est capable de reproduire de façon continue une large gamme de dureté Shore, allant de ~20 Shore A à 94 Shore A. Ces résultats sont donc très satisfaisants. »

– Enfin, autre piste explorée, la fabrication sur lit de poudre avec l’emploi d’un matériau rigide (PA12), qui autorise des variations d’épaisseur pour moduler la rigidité et la réalisation de structures 2D pour apporter encore plus de souplesse.

Comme Lucile l’espère, ces technologies innovantes ouvrent d’autres perspectives de conception pour les semelles orthopédiques. « Nous allons d’abord aborder le marché français de la podologie, très exigeant, et bien accompagner les praticiens dans cette transition. Puis, dans un second temps, nous déploierons l’impression 3D. Ceux qui seront équipés feront la différence, c’est certain, car ils gagneront du temps dans la reproductibilité des modèles. »

Pour l’équipe, l’ambition d’Arkad repose sur les mêmes fondamentaux que les autres solutions élaborées par Rodin4D. « Dès sa création, Rodin4D a su mettre au point des solutions métier concrètes. Notre travail de R&D doit faciliter la vie des praticiens sans les impacter de manière négative, et leur apporter de nouvelles possibilités, simplement. Notre force est d’être une petite équipe agile, de maîtriser nos projets de développement de A à Z, et surtout d’écouter les professionnels. C’est cette proximité avec eux qui oriente nos recherches et rend nos solutions accessibles. »

Rejoignez la communauté Arkad

La solution de CFAO dédiée aux professionnels de la semelle orthopédique. Participez à son développement en partageant avec nous vos attentes.